Retards de paiement : Les chiffres du Name & Shame – 2019

Depuis 2015, le Ministère de l’économie diffuse, par l’intermédiaire de la DGCCRF sur l’espace de son site internet, certaines condamnations pour mauvaises pratiques de paiement ou abus dans les retards de paiement.
GOODPayeur vous dresse un petit bilan 2019, pour commencer l’année 2020 en image !

186 condamnations pour retards de paiement abusifs publiées en 2019

La très récente annonce du programme de la prochaine édition des Assises des délais de paiement a plus que jamais remis la thématique des retards de paiement sur le devant de la scène.

Le montant total des amendes publiées en 2019 a attient les 23 millions d’euros, une somme une fois et demi supérieur à 2018.

Cette augmentation comporte également un élargissement du montant des amendes. Le montant minimum des amendes s’est abaissé à 1 000 euros contre 2 000 en 2018. En revanche le montant maximum a drastiquement augmenté, passant de 375 000 à 3,7 millions d’euros.

 

Est-ce que le Name & Shame a un effet sur les retards de paiement ?

Le retard de paiement moyen observé au niveau national au cours de l’année 2019 était de 16 jours. Par comparaison, les entreprises condamnées pour mauvais comportement de paiement ont affiché un retard moyen de 18 jours durant la même période. En mettant cela en parallèle avec l’année 2018, durant laquelle le retard national moyen s’élevait à 13 jours, on ne peut que remarquer que les retards de paiement ont continué d’augmenter.

Avec 186 condamnations publiées en 2019 sur un total de 333 mises en ligne entre 2015 et 2019, les pourvois publics ont accentué l’intensité de leur action. Cependant, est-ce bien utile ? Le Name & Shame fonctionne-t-il vraiment ? C’est avec ces questions en tête que GOODPayeur a produit une étude de l’influence du Name & Shame sur les comportements de paiement des condamnés.

Pour nous aider à contribuer à contracter les délais de paiement : Suivez-nous et partagez nos articles. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *