Recommandations fournisseurs : un levier pour construire sa réputation financière

GOODPayeur® permet de collecter des recommandations de fournisseurs, attestées par une facture et vérifiée par nos services, après une bonne expérience de paiement. Ces recommandations améliorent durablement le score GOODPayeur®, un indicateur financier et RSE. Mais ces recommandations ont une autre utilité !
Continuer la lecture de « Recommandations fournisseurs : un levier pour construire sa réputation financière »

Pour nous aider à contribuer à contracter les délais de paiement : Suivez-nous et partagez nos articles. Merci !

Connaître votre score GOODPayeur : un indicateur financier et RSE

GOODPayeur® établit un score de fiabilité du comportement de paiement sur chaque entreprise, association et collectivité territoriale… Vous voulez connaître votre score ? Rien de plus simple, créez un compte et profitez des jetons gratuits pour commander un rapport détaillé sur les délais de paiement de votre propre entreprise, gratuitement donc. Continuer la lecture de « Connaître votre score GOODPayeur : un indicateur financier et RSE »

Pour nous aider à contribuer à contracter les délais de paiement : Suivez-nous et partagez nos articles. Merci !

GOODPayeur soutient le Rotary club et l’AFS Ondine

Notre démarche RSE va au-delà des thématiques que nous avons pour habitude d’aborder. C’est la raison pour laquelle nous joignons nos forces à des partenaires afin d’agir sur des combats méconnus. Continuer la lecture de « GOODPayeur soutient le Rotary club et l’AFS Ondine »

Pour nous aider à contribuer à contracter les délais de paiement : Suivez-nous et partagez nos articles. Merci !

Retards de paiement des entreprises : la répression, ça marche ?

Pour cette première étude, GOODPayeur ® vous propose d’observer les comportements de paiement de toutes les entreprises qui ont subi le name & shame de la part des institutions, suite à une condamnation pour mauvaises pratiques de paiement et d’en tirer une analyse avant d’identifier les solutions qui pourront permettre de contracter les délais de paiement.

C’est en 2015, que le Président de la République Emmanuel MACRON, alors Ministre de l’économie, a initié la pratique du name & shame, en diffusant les noms de cinq entreprises coupables de mauvaises pratiques de paiement. Depuis, la pratique s’est structurée et intensifiée et il est possible de retrouver la publication des dernières condamnations sur le site de la DGCCRF.

Continuer la lecture de « Retards de paiement des entreprises : la répression, ça marche ? »

Pour nous aider à contribuer à contracter les délais de paiement : Suivez-nous et partagez nos articles. Merci !